Fondation

Création. Le peintre Armand Niquille est décédé le 17 décembre 1996, rejoignant le monde invisible dont il avait approché le mystère à travers son œuvre. La veuve du peintre, Mme Simone Niquille, décédée quatre ans plus tard, le 31 décembre 2000, a respecté le souhait exprimé par son mari en désignant par voie testamentaire quatre personnes avec pour mission de donner naissance à une Fondation Armand Niquille. Les personnes ainsi désignées se sont occupées tout d'abord de la «succession Simone Niquille». Puis ils ont créé la structure de la Fondation Armand Niquille, dont les activités ont commencé en novembre 2002.

Buts. Les statuts de la Fondation précisent les buts de celle-ci: préserver le patrimoine hérité de la «succession Simone Niquille», faire connaître l'œuvre d'Armand Niquille et veiller à son rayonnement.

Options. Plutôt que de créer un «Musée Armand Niquille» à Fribourg, le conseil a opté pour des actions dynamiques et ponctuelles qui, à intervalles réguliers, présenteraient divers aspects de l'œuvre. En effet, il a été estimé qu'un musée permanent ne serait pas une structure adéquate, celle-ci risquant, après quelques années, de manquer d'intérêt pour le public.

Activités

• Armand Niquille, de Fribourg à Charmey : du 11 octobre au 29 novembre 2015, exposition au Musée de Charmey réunissant plus de 60 oeuvres de l'artiste, de prêts privés et en collaboration avec le Fondation Armand Niquille.
• «L’automne Armand Niquille» en 2006 La première étape publique de l'activité de la Fondation s'est située en 2006. Il a été décidé de commémorer dignement les dix ans du décès du peintre. Pour ce faire, plusieurs événements simultanés ont été mis sur pied  :
- Exposition au Château de Boccard, à Givisiez, de 120 œuvres profanes.
- Exposition à la Chapelle de l'Hôpital des Bourgeois d'une quarantaine d'œuvres religieuses
- Exposition à la Bibliothèque cantonale et universitaire de documents biographiques. Ces trois expositions ont duré du 2 novembre au 10 décembre 2006.
- Jeudi 9 novembre, la Fondation a confié à la Bibliothèque cantonale et universitaire les archives «Armand Niquille» qui constituent désormais le «fonds Armand Niquille».

• Publication En 2006, la Fondation a publié aux Editions La Sarine un grand ouvrage intitulé: «Armand Niquille, maître de lumière». Pour cette publication, l'écrivain Claude Luezior a porté son regard sur une soixantaine de tableaux encore inédits. En fin de volume, un texte biographique dû à Jacques Biolley et illustré par des documents photographiques a permis de mieux faire connaître le parcours d'Armand Niquille, de 1912 à 1996.

• La commémoration du centenaire de la naissance du peintre (1912 - 2012): du vendredi 30 mars au dimanche 22 avril 2012, la Fondation Armand Niquille a mis sur pied une exposition intitulée: «Armand Niquille: œuvres inédites». Elle a eu lieu dans le Grand Espace du Rural, à Givisiez.

Appel au public
Une des activités de la Fondation consiste à développer la connaissance de l’œuvre en répertoriant certains tableaux méconnus car disséminés chez nombre de particuliers. Si vous avez connaissance de tableaux d’Armand Niquille qui ne seraient pas encore répertoriés, nous vous invitons à prendre contact avec la Fondation, donl siège est situé à l'étude de Me Olivier Andrey, rue Hans Fries 1 à Fribourg ou directement auprès de Laurence Fasel (076 412 45 52), membre de la Fondation.